Le Monde Perdu
Bienvenue dans le monde perdu, le forum de l'amitié et du respect. Si tu décides de t'inscrire, n'oublie pas de jeter un oeil dans ta messagerie du forum pour lire un message de bienvenue qui te guidera dans tes premiers pas... Very Happy

En cas d'hésitation, tu peux jeter un oeil dans le forum "Discussion autour du feu" qui est ouvert à la lecture aux invités, cela te donnera une idée de l'ambiance et des sujets du Monde Perdu. Very Happy

Il y a aussi un forum Invités inclus dans le cercle des initiés entièrement dédié aux invités qui peuvent poser leurs questions surle Monde Perdu et ses mystères.^^
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Le Monde Perdu

Un lieu où il fait bon vivre
 
-84%
Le deal à ne pas rater :
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
23.95 € 149.99 €
Voir le deal

Arrivée de la sonde Phoenix sur Mars Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
Conan_the_destroyer

Administrateur cool !
Administrateur cool !

Conan_the_destroyer


Masculin Scorpion Chèvre
Age : 52
Nbre de messages : 29467
Localisation : Le monde perdu
Citation : Il ne suffit pas d'être pauvre pour être honnête.

MessageSujet: Arrivée de la sonde Phoenix sur Mars Arrivée de la sonde Phoenix sur Mars Icon_minitimeMar 27 Mai - 11:03

Source: www.24heures.ch

La sonde Phoenix envoyée le 4aout 2007 par la Nasa vient d'atterrir sur Mars, un grand moment intense:

Un petit pied métallique posé sur une terre aride, monochrome, entouré de minuscules cailloux. Des traces de poussière qui témoignent de la volatilité du sol. Au loin, un désert parsemé de pierres. Des ombres qui attestent de la présence du Soleil.

Ce pourrait être la Terre, c’est Mars! Les premières images envoyées hier par la sonde Phoenix, hier, sont impressionnantes parce qu’elles reflètent l’exploit technologique que vient de réaliser la NASA. Il y a trente-deux ans que l’homme n’avait pas posé en douceur un instrument sur Mars. Sur les 40 tentatives d’atteindre la planète rouge, deux tiers se sont soldées par un échec. «Ils n’auraient pas pu mieux faire. Nous attendons maintenant de commencer nonante jours d’expériences scientifiques», a lancé Peter Smith, de l’Université d’Arizona, principal responsable scientifique de la mission.

Descente à grande vitesse

Il est près de 1h30 du matin lundi (heure suisse) quand la sonde entame sa descente sur Mars, à la vitesse vertigineuse de 21?000 km/h. Au Jet Propulsion Laboratory de Pasadena, la tension est à son comble: dans sept minutes, la sonde doit toucher le sol martien, à moins de 2,4 mètres par seconde.

Phoenix se débarrasse alors de son équipement de navigation. Une demi-minute plus tard, elle pivote pour se protéger avec son bouclier thermique. Elle est encore à 125 kilomètres de son lieu d’«amarsissage» quand elle pénètre dans l’atmosphère martienne. Trois minutes plus tard, la sonde a quasiment perdu toute sa vitesse, son bouclier atteint une température de plus de 1400 degrés. Elle est à 41 kilomètres du but.

6,5 secondes de retard

A une altitude de 12,5 kilomètre, alors que sa vitesse atteint 1,7 fois celle du son, la sonde ouvre son parachute. Elle descend durant trois minutes, ôte son bouclier thermique, déploie ses trois jambes et active son radar. Six kilomètres avant le sol; vitesse: 56 m/s. Elle éjecte son parachute avec un retard de 6,5 secondes! Conséquence: 18 secondes plus tard, la sonde se pose… à 25 kilomètres de l’endroit initialement prévu! Il est 1?h?38.

Les Terriens retiennent encore leur souffle: le signal que Phoenix émet, une minute après son arrivée, parviendra en Californie 15 minutes plus tard, le temps de parcourir les 276 millions de kilomètres qui nous séparent désormais. Les premières photos arrivent deux heures plus tard.

Une vie possible il y a 3,5 millions d’années

Le pôle Nord de Mars, où Phoenix s’est installée, est une région totalement inexplorée à ce jour, constituée d’un permafrost et où la température oscille entre –30 et –70?degrés Celsius. La zone a été choisie suite au repérage effectué en 2002 par l’Orbiter Mars Odyssey, montrant de grandes quantités d’eau gelée dans la plaine arctique nord. La tâche de Phoenix Lander consiste à utiliser son bras robotisé pour creuser le sol jusqu’aux couches d’eau gelée. Ramenant l’échantillon sur sa plate-forme, les fragments de sol et d’eau gelée seront chauffés afin d’être analysés. L’eau étant synonyme de vie, un des objectifs de la mission est de trouver des indices de vie passée, lorsque, il y a 3,5 milliards d’années, l’eau y existait sous forme liquide, pense-t-on. Toutefois, les scientifiques attendent encore la confirmation que tous les instruments sont indemnes. Le cas échéant, ce n’est que la semaine prochaine que commenceront les véritables expériences scientifiques. La mission doit durer trois mois. Comme celle des robots Spirit et Opportunity qui sillonnent depuis quatre ans la planète rouge…

Echaudée par ses échecs martiens, la NASA nous préparait au pire. Le meilleur s’est produit. Mission de rattrapage bon marché qui doit essuyer les échecs de Mars Polar Lander, de Mars (perdue en 1999) et de Mars Surveyor 2001 Lander (jamais partie), Phoenix Lander permet donc à la NASA de renouer avec le succès.

Pour l’heure, il donne un coup de fouet au projet d’envoyer un homme sur Mars en 2030, puisqu’un des objectifs de la mission est de préparer le terrain à une aventure humaine.



--------------------------------------------------------------------------------


Mars devait ressembler à la Terre

Mars est la quatrième planète du système solaire par la taille. La planète rouge a probablement beaucoup ressemblé à la Terre dans sa prime jeunesse. Il y a quatre milliards d'années, elle était chaude et humide, avant de devenir un immense désert froid et irrespirable. L'atmosphère martienne est composée à 95% de dioxyde de carbone (CO2), à 2,7% d'azote, 1,6% d'argon et l'on a détecté des traces de vapeur d'eau et d'oxygène (0,13%). A titre de comparaison, l'atmosphère terrestre est formée à 78% d'azote et à 20,6% d'oxygène. Le rayon de Mars est deux fois plus petit que celui de la Terre (3397 km) et sa superficie correspond approximativement à celle de nos continents émergés. Sa masse est le dixième de la masse terrestre. La planète rouge a des saisons comparables à celles de la Terre. Autre point commun, le jour martien dépasse de seulement 40 minutes le jour terrestre. Mais le grand éloignement relatif de Mars du soleil –?1,5 fois plus que la Terre – fait que l'année martienne est presque deux fois plus longue (687 jours) que l'année terrestre. Mars doit son nom de planète rouge à son aspect rougeâtre dû à l'oxyde de fer contenu dans les minéraux de sa surface. Avec des ouvrages célèbres, comme La guerre des mondes, d’Herbert Georges Wells, en 1898, Mars a de tout temps excité l’imagination populaire.
_________________
Arrivée de la sonde Phoenix sur Mars Bannia10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lemondeperdu.net
Arrivée de la sonde Phoenix sur Mars Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde Perdu  :: 

En route vers les étoiles

 :: 

Les mystères de l'univers

-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit